Diva Ary : La Diva do Povo - Ashakan
Now Reading
Diva Ary : La Diva do Povo

Diva Ary : La Diva do Povo

  • Alors que cette année marque le 80e anniversaire de la naissance de la Diva aux pieds nus, Cesaria Evora, et la dixième année après sa mort, une autre diva est en train de monter de l’Afrique lusophone.
  • Surnommée affectueusement la « Diva do Povo », la Diva du Peuple, Diva Ary est l’une des voix féminines du music-hall angolais les plus admirées aujourd’hui et la chanteuse la plus populaire.

Fille ainée de Laurinda Helena et de Mário José Gabriel, Diva Ary de son vrai nom Ariovalda Eulália Gabriel est née à Lubango dans la province de l’Huíla en Angola le 10 août 1986. Dès l’âge de 6 ans, elle embrasse la musique répétant les musiques populaires de son pays et les musiques américaines alors à la mode.
Tout en continuant à se perfectionner à travers la chorale de son église et en écoutant-réécoutant sa plus grande influence, Lauryn Hill, elle attendra de sortir diplômée en communication de l’Université Indépendante d’Angola avant de se mettre professionnellement à la musique.

DES DEBUTS D’UNE STAR…

En 2002, Diva Ary participe au concours de musique phare «Chuvas das Estrelas» présenté par les journalistes angolais Jorge Antunes et Patrícia Pacheco. Après avoir fait un beau parcours jusqu’à l’étape finale, elle est éliminée à la grande surprise de ses proches et amis.

Suite à cet échec, elle décide d’abandonner la musique. Mais cette décision émotionnelle ne fut que de courte durée. En effet, quelques temps plus tard, elle fait la connaissance du producteur et chanteur angolais Heavy C. qui décèle en elle un potentiel énorme et lui fait signer un contrat dans la foulée.

En décembre 2007, elle sort son premier album « Sem Substituições » enregistré entre l’Angola, l’Afrique du Sud, la France et les Pays-Bas. Ce fut le début d’un grand succès mis en lumière avec la sensuelle chanson «Como Te Sentes Tu?», la préférée des femmes.

Au-delà de cette chanson, c’est le style de musique mêlant la Kizomba, la Semba et le Soul de la jeune diva qui conquit le public angolais.

…A LA CONSECRATION D’UNE DIVA

En 2013, sort son deuxième album « Crescida mas ao meu lá ». Entre sensualité et liberté, la jeune artiste a grandi avec des compositions de Kenny Buss, Dr. Eugénio et de son producteur Heavy C.

D’une énergie incroyable, ses performances et ses gestuels retiennent aussi beaucoup l’attention.

Son dernier album jusqu’à ce jour, « 10 » est sorti en 2016. Mais qu’à cela ne tienne, la jeune femme venue d’un milieu modeste est devenu en espace de quelques années une grande diva de la scène musicale angolaise, lusophone et africaine. Elle est aujourd’hui la deuxième chanteuse la plus récompensée de l’histoire de son pays juste derrière Yola Semedo.

Mariée à un jeune diplomate angolais et mère d’une petite fille, le succès ne lui ai jamais monté à la tête et son sens de la famille, sa spontanéité humaine, son humilité de cœur, son contact facile, son sens de l’écoute et bien évidemment sa voix exceptionnelle font d’elle, l’une des artistes qui chantent le mieux l’histoire contemporaine de l’Afrique.

Par Oba Shola Akinlabi.
What's Your Reaction?
J'aime
1
Je n'aime pas
0
View Comments (0)

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Résoudre : *
20 ⁄ 2 =


© 2020 Ashakan - Tous droits réservés

Scroll To Top